[220]. Capitaine Touré et la république des oppresseurs

 [220]. Capitaine Touré et la république des oppresseurs

Oumar Touré, un nom qui s’est imposé par la force des choses dans l’espace médiatique sénégalais ces derniers mois. Vous pouvez à ce stade de l’énoncé de ce nom ne pas savoir de qui il s’agit. Si l’on vous dit « Capitaine Touré » par contre, cela devient plus évident. Plus besoin de préciser qu’il était de la Gendarmerie.

Il s’appelle lui-même Seydina Oumar Touré dans ses différentes correspondances, notamment dans la lettre qu’il a adressé au Président de la République annonçant sa démission. C’est également la même identité utilisée sur Facebook et en signature de ces lettres ouvertes, destinées ou non au peuple sénégalais.

Dans le décret de radiation signé par le Président de la République Macky Sall, on l’y appelle Oumar Touré. Lui-même utilise cette dénomination comme en atteste la première lettre publique.

Je m’appelle Oumar Touré. Mon nom ne vous ai pas inconnu car il apparaît dans le procès-verbal de l’affaire opposant Mademoiselle Adji SARR a l’honorable député Ousmane SONKO. Je ne suis qu’un capitaine de Gendarmerie, qui est dans l’obligation de parler au risque de ma vie car à l’impossible, nul n’est tenu

Oumar Touré, lettre de démission adressée au Président de la République, 7 mars 2021

L’affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr. Le procès-verbal des auditions fuite. Tous les regards se tournent vers l’enquêteur. Ou alors, l’on fait le nécessaire pour que nos mémoires interrogent sa conscience. Il semble en train de comprendre ce qui se passe et prend les devants.

Selon les termes de sa lettre, il est suivi par des individus dont il ignore la vraie motivation jusqu’à ce qu’il apprenne qu’il s’agit des éléments de la Direction Nationale du Renseignement. « Pour une affaire privée, j’ai été plutôt très surpris par cette mesure »

Ex-capitaine dites-vous !

Le 8 mars 2021, le Capitaine Touré annonce avoir transmis sa démission de la Gendarmerie à ses supérieurs, et notamment au Président de la République. Ce dernier, Président de la République, est le Chef suprême des armées sénégalaises au regard de la Constitution du Sénégal.

Dans la lettre, il déclare renoncer « volontairement et d’une manière absolue aux prérogatives attachées à mon grade« . Quelques lignes plus loin, il donne un peu plus de détails sur ce qui pourrait motiver sa décision : « Rien ne justifie qu’on me surveille comme un vulgaire criminel en tant qu’un officier public« .

Le 11 mars, la gendarmerie dit constater « au même titre que l’opinion nationale, les agissements et les sorties médiatiques du capitaine Oumar Touré en service à la section de recherches de Dakar » et précise qu' »aucune offre de démission n’a été déposée par le capitaine Touré »

Cet officier, connu jusque-là pour sa bonne manière de servir, est en train de violer ses obligations militaires. S’agissant de sa responsabilité dans l’enquête dont il n’était pas le directeur, il y a lieu de préciser aussi que le capitaine Oumar Touré n’est pas le commandant de la section de recherches. La Gendarmerie nationale attachée aux lois et aux règlements de la République prendra les mesures face à cette situation

Communiqué de presse de la Gendarmerie nationale, 11 mars 2021

Le 17 juin 2021, le Président de la République Macky Sall signe le décret 2021-830 portant radiation des cadres d’active par mesure disciplinaire d’un officier subalterne de la Gendarmerie nationale. De Capitaine de la Gendarmerie nationale, il redevient soldat réserviste à qui il reste de « prétendre au remboursement des retenues pour pension » selon le décret.

Cette décision du Président Macky Sall intervenait à la suite de la traduction du mis en cause devant le conseil d’enquête qui avait retenu contre lui la « faute contre l’honneur, la probité et des devoirs généraux du militaire« .

Une chose après l’autre, les choses s’enchainent. Il est tour à tour arrêté, mis en détention, traduit en conseil d’enquête et radié de son corps. C’est lui-même qui rend publique la décision lorsque celle-ci lui est notifiée ce mois de juillet 2021.

Mes très chers compatriotes,
Aujourd’hui mercredi 07 juillet 2021 j’ai reçu notification de ma radiation des contrôles de la gendarmerie nationale sénégalaise, consécutif au décret n°2021 – 830 du 17 juin 2021, portant ma radiation des cadres de la gendarmerie nationale sénégalaise.

Monsieur Oumar Touré, étudiant en Sciences Juridiques et Politiques.

La décision administrative de radiation est contestée par Oumar Touré qui saisi la Cour suprême de ce qui devrait être un recours pour excès de pouvoir. Le Président de la République aurait passé outre l’avis défavorable du conseil d’enquête de le radier du corps des officiers d’active.

A la gendarmerie, avant une proposition de radiation, on fait un conseil d’enquête. C’est un genre de réunion où, à la fin, on prend une décision prise par cinq personnes, par vote. Et au cours de ce vote, la majorité, c’est-à-dire les cinq membres qui doivent voter, n’étaient pas d’accord sur la décision de radiation. Mais malgré cela, le président a pris la décision de me radier

Entretien accordé à Kacc Kacci TV en mars 2022

En attendant que la Cour suprême, dans la fonction administrative, fasse droit ou le déboute de sa requête, Oumar Touré disparait de la scène publique et reprend « une vie normale ». A la faculté de Droit où il est retourné, il soutient, le 29 janvier 2022, un mémoire en Master 2 option relations internationales.

Dans la même foulée, il annonce quelques semaines plus tard, vivre un rêve d’enfance. Il a commencé à enseigner.

J’ai pu dispenser mon premier cours en tant qu’enseignant en Sciences Juridiques, à l’Institut Africain de Management (I-A-M). […] Pour ma part, ce rêve d’enfance se réalise, pour un amoureux inconditionnel de l’enseignement

Seydina Oumar Touré, 11 avril 2022, sur sa page Facebook

Ce qui ne devait être qu’une banale information devient une affaire publique. C’est vrai que depuis quelques années, on perd vite son sang-froid dans ce pays. Certainement l’impact du changement climatique sur certains esprits.

La première salve viendra de Moustapha Diakhaté. Il était président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakar, la majorité à l’Assemblée nationale. Sur sa page facebook, il appelle les autorités à laver l’affront, sans manquer de dire ce qu’il pense du désormais ex-capitaine.

Le recrutement de l’ex-capitaine Oumar Toure par l’IAM: un outrage à la République et à la Gendarmerie nationale […]

Pour ce qui les concerne, les Ministres des Forces armées et l’enseignement supérieur doivent saisir l’Iam aux fins d’annulation du contrat qui lie le soldat Omar Touré […]

Moustapha Diakhaté, 13 avril 2022 sur sa page facebook

Le lendemain, IAM s’exécute. Oumar Touré est renvoyé de l’Institut Africain de Management où il avait commencé à dispenser des cours de Droit à ses étudiants. Il publie sur sa page facebook la nouvelle. Là encore, il semble avoir compris ce que nous n’avons pas encore perçu.

Mes très chers compatriotes J’ai été contacté ce matin par la Direction de l’IAM qui a souhaité mettre un terme à notre collaboration pour des raisons que je préfère garder par respect pour cette grande école.

Seydina Oumar Touré, 14 avril 2022, sur sa page facebook

Dans un article publié par le site d’information emedia.sn, on semble rattacher la cessation de la collaboration à des pressions provenant d’autorités publiques. La piste menant au ministre de l’éducation nationale est vite abandonnée du simple fait que l’établissement n’en relève pas.

En haut lieu, selon toujours le site d’information, certains responsables de la hiérarchie l’auraient perçu comme un outrage, un pied de nez

Selon nos informations, l’établissement a subi des pressions provenant d’autorités publiques et […] du département des forces armées duquel dépend la gendarmerie.

Emedia, article publié le 14 avril 2022

Largement relayée par les médias auprès d’une opinion qui cherche à comprendre ce qui lui arrive, la Gendarmerie s’empresse d’apporter un démenti.

Selon le site d’informations en ligne, seneweb.com, l’institution militaire déclare n’être mêlée ni de près ni de loin à cette mesure de limogeage. Elle précise en outre que cette méthode n’est pas dans ses manières de faire

Penser que l’école a reçu le moindre ordre ou la moindre pression venant de la gendarmerie c’est se tromper car la justice militaire ne fonctionne pas de la sorte.
L’armée n’a d’ailleurs aucun droit pour demander à l’IAM de rompre le contrat qui le lie à l’ancien capitaine de la gendarmerie étant donné que la liberté de travailler est garantie par la constitution

Réaction de la Gendarmerie sur les ondes de la Rfm, repris par seneweb, 15 avril 2022

Cette précision laisse libre cours à toutes sortes de supputations. Il s’est même dit même que la pression qui s’est exercée sur IAM passerait par le fisc qui aurait été actionné. Ce n’était pas une hypothèse d’école puisque dans un passé récent, des personnalités en désaccord avec le pouvoir, avaient reçu la visite surprise ou programmée du Fisc.

Le 14 avril 2022, la « Mafia Kacc Kacci » lance une cagnotte de soutien à Oumar Touré. Très vite, la mobilisation s’organise en ligne et l’objectif initial de vingt millions est atteint en moins de quarante-huit heures. Au 16 avril 2022, à 16 heures, 35 384 564 francs CFA avait été collecté.

C’est un peu plus tard dans la journée du 14 avril 2022, qu’un communiqué de la Direction de l’enseignement supérieur, une entité du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), vient éclairer la lanterne.

Dans un style que d’aucuns ont jugé laborieux, le communiqué évoque des « exigences de performance applicables au public et au privé » et relève surtout la disponibilité sur le marché du travail de « 2000 docteurs parfaitement bien formés pour assurer tous types de cours magistraux et d’encadrement« .

Vient ensuite, une fastidieuse entrée en matière autour de l’infrastructure de l’enseignement supérieur sénégalais, des profils des enseignants et surtout le fait que « l’enseignement reste une vocation et non un refuge« .

Nous sommes maintenant bien préparés pour connaitre ce qui suit, et qui n’est rien d’autre que l’objet de la publication du communiqué. On y arrive enfin.

Suite aux informations relayées dans la presse quant au recrutement de Monsieur Seydina Omar Touré à l’IAM, le MESRI, pour information, est entré en contact avec la Direction Générale de l’établissement. Celle-ci avoue n’avoir pas été mise au courant, et après vérification, a mis fin au contrat.

Communiqué Direction de l’Enseignement supérieur, 15 avril 2022

La publication de ce communiqué a été diversement apprécié par les internautes, beaucoup mettant en doute les arguments avancées. Un internaute a d’ailleurs demandé un fact-cheking sur la réalité des 2000 docteurs disponibles sur le marché.

Il ne restait qu’à IAM de se prononcer pour donner sa version.

Réagissant sur les ondes de la Radio Futurs Médias ce samedi 16 avril 2022, Moustapha Guirassy informe que le Ministère de l’Enseignement Supérieur a mis la pression sur la Direction de l’école, en demandant notamment à ce que le contrat liant Oumar Touré à l’IAM prenne fin.

On se demande désormais quel sera la prochaine saison de ce saga. Oumar Touré semble nous fournir la bande annonce.

Je pense que je vais repartir chez moi à Kolda, acheter mes bœufs et cultiver. Là aussi je me demande s’ils ne viendront pas confisquer les terres et les animaux, ou même empêcher le ciel de pleuvoir

Oumar Touré sur sa page facebook le 14 avril 2022.

D’ici à ce que la bataille se déplace vers le Sud, l’on semble jouer aux prolongations. Ce 19 avril 2022, sur son compte Twitter, le maire de Dakar Barthélémy Dias annonce avoir reçu et nommé Oumar Touré « Conseiller technique en charge de la sécurité ».

En attendant le prochain épisode de ce feuilleton

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !