[23]. Nous sera t-il permis de féliciter Khalifa Sall ?

 [23]. Nous sera t-il permis de féliciter Khalifa Sall ?

Khalifa Sall est-il un bon maire ? Généralement quand on écrit un billet sur un homme politique, notamment à une période où des élections concernant sa réélection éventuelle pointent à l’horizon, il est d’usage de régler quelques petits détails dès le départ.

Béneu, ceci n’est pas un article sponsorisé manam Khalifa Sall n’a pas payé et ne me payera pas j’espère. Sinon promis je le partagerai avec vous, à lui de rendre compte de l’usage des fonds que lui ont demandé de gérer ceux qui l’ont élu.

Niareu, je le soutiens pas politiquement ni n’ai jusque là voté pour lui, Dakar n’est pas ma circonscription électorale tout comme je n’oriente pas votre choix puisque je ne suis ni leader d’opinion ni donneur d’ordres.

Niéteu, je m’attends à ce que certains d’entre-vous aient un avis contraire ou doutent même de la réalité des lignes qui vont suivre. Faut savoir nak que Sénégal mo méti mais amoul ragal nio far.

En réalité, je n’ai pas trop besoin de jurer de vous dire toute la vérité et rien que la vérité. Notre code d’honneur suffira puisqu’il n’inclut pas de serment. Subtil non?

Un maire, un style

Khalifa Sall, le maire, n’a pas remporté la palme de l’élu le plus « canon » d’après les minettes de la capitale. Les driankés peuvent avoir un avis contraire. En tout les cas, Mme Sall ne lira pas ce billet, on n’a donc pas de souci à se faire.

Il a plutôt l’air timide et ni son look ni sa manière de faire ne laissent penser qu’il aime les mondanités comme c’est d’usage chez certains. N’empêche, il est Boy Dakar, il est maire de Dakar, a sa mairie au cœur de la ville et vous aurez beaucoup de chances de le croiser si vous flanez souvent à cet endroit. Cela m’est arrivé et j’en avais fait un tweet.

#wambedmi Est-ce que le fait de croiser @kas_sall maire de Dakar au centre ville, marchant et sans protocole mérite un tweet? #kebetu
— El hadj Abdoulaye (@bdulaye) 30 Janvier 2014

Mais bon, ça mom, c’est subjectif et je ne suis pas sûr que ces paramètres aient été des critères pertinents dans son élection. Sans être analyste politique non plus, je perçois une grande subtilité dans le contenu et le ton de ses messages. Il n’hésite pas à nous rappeler qu’il est un agent de l’Etat et sa mairie un démembrement de l’Etat.

Cela nous sort de cette vielle croyance, venant d’on ne sait où, qui voudrait réduire notre Etat à son Président de la république et son gouvernement, l’Assemblée nationale et ses députés, la Justice et ses juges. L’Etat, c’est aussi la collectivité locale et ses élus. Une posture intéressante dans la promotion de la gouvernance locale.

Sa gouvernance locale

Il fait l’effort d’intéresser ses mandants à la gestion de la ville, en rendant publiques les délibérations du Conseil municipal via la radio municipale de Dakar qui les diffuse en direct. RMD n’est pas la fréquence la plus écoutée sur Dakar mais les affaires nous deviennent accessibles et c’est l’essentiel.

Ensuite, il a indiqué dès le départ qu’il n’était pas obnubilé par sa réélection et les actes qu’il aura à poser seront dictés et basés sur la confiance que les dakarois(es) ont placé en lui pour faire de cette ville une capitale digne de ce nom. Je crois que cet état d’esprit a été à la base de décisions que certains ont qualifié « courageuses ».

Il en est ainsi de la gestion des tabliers et marchands ambulants, sujet qui a quand même « conduit à sa perte son prédécesseur. Il en est de même du bras de fer qu’il n’hésite pas en engager avec le pouvoir central lorsque les prérogatives de la ville semblent être en jeu.

Et puis, il nous a ramené nos feux de signalisation qui avaient déserté nos voies de circulation. Il nous a désengorgé Sandaga en organisant le commerce au niveau du centre ville. Il a entrepris le pavage de certaines rues de la capitale et même le site internet xalima.com l’a désigné homme de l’année 2013.

Je crois d’ailleurs que c’est en partie pour cela que les dakarois continuent de le soutenir.

Nous attendons maintenant une autre innovation. Que ses services utilisent le live blogging pour nous faire vivre sur la toile ce qui se dit au sein du Conseil municipal! Ce devrait être très aisé, la ville de Dakar est déjà bien présente sur Twitter et y relate certaines activités.

Pendant ce temps, nous venons de libérer le Boulevard du Centenaire. #kebetu #Ndakaru #dakar https://t.co/q7H6T2lo3L pic.twitter.com/DwXQMJkCYI
— Ville de Dakar (@villededakar) 22 Mars 2014

Donc continuons à prêter attention au maire de Dakar et donnons-nous rendez dans quelques petites années.

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

4 COMMENTAIRES

  • félicitations et bonne continuation pour ce blog.

  • felicitation pour cet article et pour ce blog d'ailleurs. Très belle initiative citoyenne.

    • Merci Ndiémé. Sympathique

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !