[42]. Macky Sall aurait-il honte de sa Nation ?

 [42]. Macky Sall aurait-il honte de sa Nation ?

Je dois vous avouer de prime abord que j’ai beaucoup hésité à initier le débat sur les déclarations de notre président bien aimé, expression empruntée à la journaliste et chroniqueur Dié Maty Fall. Kokou anamou sakh? Elle nous avait pourtant habitué à de belles analyses.

J’ai d’abord hésité parce que je ne parvenais pas à comprendre la motivation de ces déclarations et le ou les destinataires directs ou indirectes de ses sorties. A ce qu’il parait, quand les chefs parlent, ils s’adressent toujours à quelqu’un et son entourage vous dira qu’il « a des informations que nous n’avons pas. » La rengaine.

J’ai ensuite hésité parce que dans ce Sénégal que nous connaissons, un président de la république peut tout vous dire et tout vous faire sans que vous ne puissiez riposter ni réagir. Ne perdez pas votre temps à faire le distinguo entre la personnalité du chef de l’Etat, sa qualité de chef de parti ou de citoyen « ordinaire ». Il nous faut, dit-on, protéger l’institution qu’il incarne. Le débat est clôt.

J’ai enfin hésité parce que en ma qualité de citoyen sénégalais, j’ai autant sinon plus de reproches à lui faire qu’il ne peut m’en adresser. Ben là aussi, on nous demande sagement d’attendre la fin de son mandat, quand il reviendra vers nous et qu’on n’aura ni oublié ni pardonné ce qu’il nous a fait endurer, nous pourrions … l’ignorer et nous engager avec un autre.

Mais bon c’est plus fort que moi. Parlons-en et passons à autre chose, de notre propre gré ou sur la base d’une situation qu’il aura vite fait de créer. Un engrenage.

Dérives expressives

Le président aurait dit (conditionnel) qu’on parlait un peu trop dans ce pays et qu’il fallait mettre un terme aux émissions wax sa xalat. Ne me dites pas que son parti « emploie » des gens pour appeler dans les différentes radios à telle enseigne que les animateurs les reconnaissent aux vibrations de leurs cordes vocales.

Lui, il n’y est pour rien, l’initiative ne vient pas de lui et si ses militants le font, ben c’est leur rôle non?

Le président aurait dit qu’on festoie trop et travaillons peut manam dagno fégnag. A côté des anniversaires de parti ou les mobilisations de masse des militants à l’occasion d’inaugurations officielles ou partisanes, il faut encore faire place aux tambours majors, aux troubadours pour gnou tag sou gnouy mame.

Dès fois, c’est dans un style plus raffiné, et c’est le lead vocale du célèbre orchestre dit « président doyna wala ma doli, mounéko ….

Et quand ca déborde, yaram yi tang, tank yi di xessène, on mélange les fourchettes et les mbatou et oh sacrilège, on nous renseigne sur le véritable détenteur du pouvoir. Ndékétéyo, ki gnou to tek do mom, aha kéne leu. Tristesse!

Et puis le président aurait dit dernièrement que yéneu sénégalais yi dangéna gawa fouy té beug ngour. Bref, Prési a dit, Prési avait dit et certainement Prési dira autre chose dans les prochains jours. On a tellement à dire sur nous qu’il va vite s’épuiser.

Stressé comme jamais

Ses conseillers auraient pu quand même lui souffler qu’un sénégalais, c’est par constat et par définition, un………, à moins qu’il ne veuillent lui faire croire le contraire. Abdou Diouf n’avait-il pas déclaré ignorer que sénégal dagniy dieund mboussou meew bou 25francs pour ndéki. 

Mais enfin, il y a comme un désamour qui serait en train de naitre entre lui et nous. Vous ne croyez pas? Doyna war daal, et à chaque fois qu’il se lève de son lit, il trouve, entre deux cuddu laakh quelque chose à nous reprocher. Peut être qu’en nous demandant de l’élire, il n’avait pas pris la peine de bien se renseigner sur nous.

Peut être qu’en le psychanalysant un peu, si ce n’est pas interdit, nous en saurons davantage parce que nak, il nous jette en pâture à la face du monde. Lui là même qui est garant de notre intégrité, nous et la terre qui nous accueille. Et comme tout ce que le Président dit est « conforme », plus personne ne voudra de nous dans les prochains jours.

Changeons avant que le Père ne démissionne de sa Nation. Nous risquerons et nous serons tellement seuls et désorientés qu’on ne pourra plus prétendre à l’émergence. Donc gare à nous!!!

Peut être que vous avez un message à lui délivrer! Ne vous auto-censurez pas, il est très ouvert non?

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

2 COMMENTAIRES

  • Il est plutot dépité de voir sa côte de popularité fondre jour après jour.

    • Dans ce cas, nous affabuler de tous les noms ne me semble pas être la meilleure stratégie pour récupérer ces voix qu’il aurait perdu. Mauvaise option de ses Spin Doctor comme aime à le constater notre ami Sadikh Ndiaye

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !