[65]. Ces organes de régulation en quête de dirigeants

 [65]. Ces organes de régulation en quête de dirigeants

Dans nos relations avec les gouvernants, Des organes jouent un rôle de régulation. Les organes dédiés y sont tant bien que mal mais ont le mérite d’exister

Mba diam ngéne fanano. Kham nané peund bi wouré goul sakh wayé ma indi bénéne pogne si lignou bok nioune nieup.

Lors de notre débat à la Rue 62, j’avais extirpé la DIC du lot des régulateurs du paysage médiatique parce que ce n’était pas sa fonction initiale. Ce travail était confié à d’autres structures de notre vie sociale. Je reste encore persuadé aujourd’hui que la Dic n’est pas un régulateur de l’audiovisuel.

La nature a cependant horreur du vide et cette intrusion est liée au fait qu’il y ait un espace dévolu mais inoccupé. L’attentisme des organes de régulation lors du référendum a non seulement montré leurs limites mais surtout le danger qu’ils peuvent nous faire courir.

Organes de régulation et responsabilité

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) et l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) ont eu chacun en ce qui le concerne, une responsabilité dans le climat délétère et lourd de menaces vécu ces quinze derniers jours.

Récemment, je regrettais que la RTS viole nos droits de citoyens à une info plurielle sans aucune mesure de correction venant du CNRA. Cette faille dans le contrôle a entraîné nombre de dérives et j’avais entendu Fadel Barro de Y’en A Marre dénoncer un ostracisme.

Nous avons guetté en vain la réaction du Conseil national de régulation de l’audiovisuel. Même pas la mise en demeure habituelle, que des médias prennent pour une opération de distraction d’ailleurs. Aussi, je commence à penser que Babacar Touré a une part de responsabilité dans ce qui arrive à l’instance qu’il dirige.

Régulation de l’audiovisuel

Dans un itv à Jeune Afrique, il déclarait ceci :

« Le Cnra préfère s’en tenir à une approche pédagogique, en procédant à des interpellations correctives argumentées. Si l’on devait sanctionner à tout bout de champ, cela affecterait le système médiatique et l’opinion de manière importante et pourrait même déboucher sur des troubles à l’ordre public […] » 

J’en déduis donc que l’absence de mesures correctives, nécessaires à la cessation des violations, découle de sa propre inertie. Les chaines, publiques comme privées, en ont profité pour dérouler en toute impunité. Des publireportages pour le « Oui », à la mise à l’écart ou omniprésence du « Non » tout y est passé.

Pouvait-il d’ailleurs en être autrement. Me Aliou Sow, membres du Comité (jeunesse), astreint à une obligation d’impartialité et d’indépendance, a pris fait et cause pour le « Oui ». Sa photo avec un t-shirts « Je vote Oui« , ses doigts en signe de victoire est bien en évidence.

Régulation des élections

Niouy wakh lolou diékhagoul, niou danou si Commission Électorale Nationale Autonome que dirige le magistrat Doudou Ndir. Autant ses prises de position en 2012 ont été qualifiées de justes et courageuses, autant lui et son équipe sont restés aphones.

La Cena ne pouvait ignorer les affiches du « Oui » placardées un peu partout dans la capitale alors que la campagne officielle n’avait pas démarré. Il en a été de même des actions de propagande à peine déguisées des membres et alliés du « Front du Non ».

Tout comme elle ne pouvait ignorer ces citoyens laissés en rade à cause de la révision en cours sur les listes électorales. Que dire de son silence du niet du Ministère de l’intérieur d’accréditer les observateurs de la société civile?

Réguler les télécoms et postes

Wayé nak, cette virée de Abdou Karim Sall a failli donner une fâcheuse tournure à ce scrutin. Je veux bien croire qu’il ait agit « personnellement » en mobilisé la BIP pour une descente à Walf TV. Juste choquant. Melni Sénégal western leu.

Et puis, il a vraiment à faire quoi notamment avec l’attribution de la 4G. Et d’ailleurs si les opérateurs de téléphonie ont pris des libertés, c’est parce que l’Artp n’a cessé de montrer des signes de faiblesse vis-à-vis d’elles.

Ce monsieur n’a aucun respect pour nous autres consommateurs. C’est à la limite s’il ne nous méprise, le mot n’est pas trop fort. L’agence est toujours restée sourde aux récriminations des abonnés contre les opérateurs. N’eût été le tollé soulevé, l’Artp aurait autorisé la Sonatel à faire payer Viber, Skype et autres services.

D’ailleurs, elle a commandité une « étude sur les pertes » supposées liées à l’utilisation de ces services. Kharal ma nopi sakh

Finalement

Je voudrais vraiment lancer un appel parce que la nation pense pouvoir compter sur vous pour la mission pour laquelle vous avez été choisis. Ngala way, diém lén mérité millions yigniy dadjalé chaque mois diléne ko djok.

Vous ne rendrez service à cette Nation qu’en faisant de vos institutions de véritables organes de régulation. Notre loi vous garantit l’indépendance vis-à-vis des intérêts privés et partisans, faites-en bon usage. En tous les cas, les actes que vous poserez contribuerons à renforcer ou mettre en péril notre état de droit.

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

4 COMMENTAIRES

  • El hadj Abdoulaye, je te félicite pour cet article. Je considère cependant qu'on ne peut nier la réalité de ce que Babacar Touré a dit sur les troubles potentiels à l'ordre public. Tu as vu la foule qui s'est déplacée au siège de Walf en si peu de temps, prêts en à découdre avec les forces de sécurité. Il y' a même le marabout Serigne Assane Mbacké qui a déclaré qu'il faudrait lui passer dessus pour fermer la télé. C'est donc tout un ensemble de mesures à mettre en place pour arriver au resultat souhaité

    • Merci Maman Khady. Wa ameuter la presse et le public mom, Sidy meun nako lol. Peut être qu’il avait tort d’utiliser sa télé pour appeler à voter « Non » mais dans d’autres télés aussi, des hommes politiques ont appelé à voter « Oui », lui-même DG d’un organe de régulation a battu campagne pour le « Oui ». Tout cela ne concoure pas à assurer la sérénité dans l’espace politique.
      Jusqu’à la fin de la matinée, personne ne savait ce que la télé avait fait pour risquer une fermeture. C’est bien plus tard ou le lendemain que le DG de l’Artp a indiqué avoir agit de lui-même.

  • Belle analyse. Et puis d'ailleurs, comment peut-on débarquer à Walfadjri pour faire la leçon à Sidy Lamine alors que de là où il se trouvait jusqu'au siège de la télévision, il a dépassé beaucoup de panneaux où étaient placardés le "Oui"? Khana lolou moy laak sa dom door domou diambour.

    • Tout à fait. Et là encore la Cena a gardé le silence. Le camp du Oui a fait une précampagne, une campagne et continue à le faire puisque les panneaux demeurent toujours dans la rue. Pourtant, il parait qu’au Bénin, les affiches de la campagne présidentielle ont été enlevées à la fin de la période de propagande (info à vérifier quand même)

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aider ?