[125]. Trouver un stage : les préalables à assurer

 [125]. Trouver un stage : les préalables à assurer

wambedmi, oser la citoyenneté

Pour certains, le premier contact avec l’entreprise se fait par le biais d’un stage. Il est primordial donc d’avoir les outils pour en obtenir un dans un bref délai. Trouver facilement un stage devient ainsi une chose aisée si le postulant maîtrise l’essentiel. Ces essentiels tournent autour de la bonne connaissance des règles qui régissent le stage et du fonctionnement de l’entreprise.

Le stage est organisé par le Code du travail et donc la loi n° 97 – 17 du 1er décembre 1997. Celle-ci n’avait en réalité comporté qu’un seul chapitre consacré expressément à la formation professionnelle et au stage; circonscrire ko nak au travailleur en activité. Suivant l’exposé des motifs, « cet état de fait a entraîné l’utilisation de travailleurs abusivement considérés comme des stagiaires, sans aucune base légale ».

Pour y remédier, il s’est avéré « nécessaire d’apporter des modifications pour que les besoins identifiés en matière de formation qualifiante puissent être satisfaits ». Celles-ci visaient à offrir un cadre juridique de promotion et d’insertion professionnelles. Elles devaient également permettre de surmonter le manque de qualification et d’expérience professionnelles.

Le décret n° 2015 – 777 du 02 juin 2015 a quand à lui fixé les règles applicables au contrat de stage. Il ne peut être conclu pour une durée supérieure à deux ans, renouvellement compris et doit être constaté par écrit. A défaut, il est réputé être un contrat à durée indéterminée tout comme la continuation des services au delà de la durée légale.

Done def stage ba dalsi si CDI mom, c’est assurément un bon placement en entreprise ;), si bien entendu on a rempli les conditions d’âge et de diplôme. Le demandeur doit avoir au moins 16 ans et  un diplôme de l’enseignement général moyen et secondaire, la formation professionnelle et technique ou à titre professionnel ou l’enseignement technique.

Ces préalables étant assurés, voyons comment trouver facilement un stage, sac en bandoulière.

Se donner les moyens de réussir dès le premier contact avec l’entreprise

Pour accompagner ces mesures, l »Etat a prévu des mesures d’accompagnement notamment la signature de conventions avec les organisations d’employeurs. Celle-ci aura pour effet de prendre en charge une partie de l’allocation versée au stagiaire en vue de faciliter l’insertion des jeunes. De plus, tout employeur recevant plus de 10 stagiaires est admis au bénéfice d’allègements de charges.

Il est donc aisé de trouver un stage qui permet à l’entreprise d’acquérir « des ressources humaines qualifiées et opérationnelles ». Pour y arriver, il est indiqué de donner une bonne impression à votre interlocuteur, en faisant preuve de correction. Yabaté wessou woul envoyer CV sans autre indication que la mention »demande de stage » et en objet de l’email svp !!!

Résistez à l’envie d’approcher une entreprise lorsque vous ignorez jusqu’à l’écriture de son nom ou le titre du responsable. C’est d’autant plus inacceptable aujourd’hui qu’Internet rend disponible toute l’information utile. Même au summum de votre paresse, faites un tour sur le site web de la structure ou ses plateformes sur les réseaux sociaux.

Suivant votre profil et les domaines d’activités de l’entreprise, aménagez votre CV et réfléchissez à la manière de contribuer à l’oeuvre de l’entreprise. Une telle démarche fera de vous non plus une charge pour l’entreprise mais une ressource. Cerise sur le gâteau, vous passerez moins de temps devant la machine à café ou la photocopieuse 😉

Considérez enfin votre stage comme le prolongement de votre formation et donc nul besoin de se focaliser sur l’indemnité. Acceptez si on vous en offre mais ne ratez pas l’opportunité d’apprentissage si non alloué. En tous les cas, le temps et les efforts que votre manager va vous consacrer restent inestimables.

Si vous avez des leçons apprises lors de votre recherche de stage, dites nous.

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

3 COMMENTAIRES

  • alors que ces jeunes ont le talent et les capacités qu’il faut mais n’osent pas s’affirmer ou n’assument pas leurs capacités. Et ça fait mal de voir des jeunes pleins de talents et qui malheureusement se confinent à dire que « deuk bi faut que nga am bras long pour nga am stage mba liguey ». Même si cela peut exister, il faut pas en faire une règle plutôt une exception.

  • C’est l’erreur que commette nombre de jeunes aujourd’hui. Les opportunités on les cherchent ou on les créent. Le jeune qui avance cette thèse sans fondement verse dans une palabre stérile. Tous les employeurs veulent avoir des stagiaires dans la mesure où cela permet de réduire les tâches des salariés, de remplacer les agents en congé et de réduire les charges de l’entreprise.

    • Sans nier l’existence du tutorat, mentorat, bras long ou de toute autre technique évoquée, je crois que la réalité est toute autre. Aujourd’hui encore, il y’a des structures qui cherchent des jeunes avec pleins de talents, aujourd’hui encore, il y’a des jeunes pleins de talents qui peuvent faire valoir leurs capacités.
      Si vous avez la formation qu’il faut, oser et aller au charbon, vous vous ferez votre propre religion de la situation. Pour une fois, faites fi de ces « empêcheurs d’aller de l’avant » et osez. Amoul ragal

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !