[114]. Vie de couple au Sénégal: coxeur ou conducteur ?

 [114]. Vie de couple au Sénégal: coxeur ou conducteur ?

Il n’y a pas d’école pour enseigner la vie de couple au Sénégal et donc il arrive que l’on ne sache pas trop bien comment s’y prendre. Chacun s’y essaie avec des techniques ou des attitudes plus ou moins performantes. En partant de la comparaison de l’union entre la vie de couple et le voyage, on pourrait se mirer dans deux personnages. Et donc en couple, vous êtes plutôt coxeur ou conducteur?

On fête aujourd’hui la Saint Valentin, journée dédiée aux amours et aux cadeaux. Sur ce point d’ailleurs, je précise que les garçons doivent arrêter d’attendre des dames, un cadeau. Si elle fait preuve de générosité, ne lui gâchez pas son plaisir mais agardez nous de cet air renfrogné parce que vous n’en avez pas reçu. Il ne faudra pas que nous perdions nos attitudes de gentlemen.

N’écoutez pas ceux qui vous vendent cet argument de fête commerciale. Et d’ailleurs, quelle fête ne l’est pas. Toute occasion est bonne pour dire à notre bien aimée combien elle nous complète, combien on tient à elle. Je ne sais pas à votre niveau mais mane mom j’adore particulièrement la voir sourire. Elle appelle ca « sourire de crabe ».

Ceci étant dit, cette journée est une prétexte pour clarifier ici une grosse accusation qu’on nous colle, nous hommes. Ne vous a-ton pas encore dit que vous avez changé ? Il parait que nous sommes devenus moins attentifs, moins disponibles, peu câlins et surtout qu’on s’énerve rapidement. Nous sommes devenus différents de l’amant d’antant.

Je ne conteste qu’il peut y avoir une part de vérité pointe quelque part. Il faut quand même reconnaître que le commerce avec les dames n’est pas une mince affaire. Si on n’est pas trop lent, on est trop pressé, trop éloigné ou trop rapproché ou même tout à la fois. C’est à ne rien y comprendre.

Je crois d’ailleurs qu’on n’y arrivera jamais à percer ce mystère parce que notre système d’exploitation n’est pas programmé pour convertir ces attitudes en quelque chose de compréhensible. En même temps, les femmes ne nous tourneraient pas la tête si leurs attitudes étaient aussi simplistes. Nous voulons les choses simples mais celles qui sont compliquées nous attirent tout autant.

Lorsque nos dames nous disent qu’on a changé, elles comparent le moment présent à la période à laquelle on leur faisaient la cour. Et la première difficulté se situe à ce niveau parce que les deux séquences temporelles diffèrent. L’ancien courtisan aujourd’hui mari s’adapte à une situation différente même si la gestion pourrait en être plus souple.

S’adapter au mieux à la nouvelle réalité

Nous hommes, avons généralement le sentiment du devoir accompli le jour où madame a accepté de croquer notre cola. Mais pour comprendre ce « changement injustifié » et les conséquences qui pourraient déteindre sur la vie du couple, allons à la gare routière. C’est la correspondance la plus proche parce que l’union dit-on est un parcours de deux personnes, pour le meilleur et pour le reste.

Lorsque vous y débarquez donc, vous êtes généralement intercepté par le coxeur qui pousse la gentillesse jusqu’à porter vos bagages. Il prend soin de vous, vous installe dans le véhicule, vous fait payer le ticket avant de souhaiter un bon voyage. A partir de cet instant, il en a fini avec vous parce que son objectif était de vous avoir dans sa … vie.

Quand nous courtisons une fille, c’est généralement le même schéma que nous mettons en place. On ne triche pas hein, c’est le moment qui l’exige parce qu’on n’est pas le seul véhicule à embarquer. Il ne faut pas également croire qu’on nous laisse dérouler allègrement, surtout si elles pensent tenir le bon bout.

Une fois donc qu’on aura tous les deux embarqué dans la voiture, on aura laissé le coxeur sur le quai. Le débat n’est donc plus la destination mais le meilleur trajet pour y arriver et c’est le lieu de toutes les différences. Comme dans un véhicule de transport, le conducteur peut considérer qu’il tient la manette et doit décider du trajet. Est-ce cela le changement ?

La méthode infaillible

Si vous n’avez pas un mari coxeur, c’est déjà une bonne chose. Reste à définir avec le conducteur la meilleure manière de gérer le voyage. Je crois personnellement qu’on peut s’entendre avec sa co-pilote pour définir les rôles, qui du reste sont complémentaires. A ce niveau également, prenons exemple sur la course automobile.

Si vous avez une fois suivi les images d’un rallye, vous comprendrez rapidement là où je veux vous mener. Dans cette course qui allie vitesse et précision, le pilote tient la manette alors que le copilote s’occupe de la navigation. En permanence on communique pour maximiser les chances d’atteindre le but : arriver à bon port, en entier et avec un bon score.

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

2 COMMENTAIRES

  • J’adore! Très instructif et les images utilisés pour véhiculer tes idées sont très pertinentes! Bonne continuation surtout

    • Meeeerciiiiiiii. Faites comme chez vous, surtout que tout est pour le moment gratuit 🙂

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !