[59]. Wally Seck comme une étoile filante…

 [59]. Wally Seck comme une étoile filante…

Tay, nous revenons sur un sujet qui a défrayé la chronique à propos du sac-cartable de Wally B. Seck. C’est ici le lieu de lui exprimer ma solidarité face à la furie meurtrière à laquelle il a fait face.

Je n’achète pas ses albums ni ne fréquente ses concerts. Je vide pas mes poches sur lui parce que n’étant pas super fan de Wally B. Seck. Je me dois en vérité de reconnaître qu’il est très célèbre. Plus que moi d’ailleurs au sein de ma propre famille. Bo démé sakh beuri nasi morom

Nous avons remarqué dernièrement que le talentueux guitariste et chef d’orchestre Jimmy Mbaye travaille à ses côtés. Je suis certain qu’il pourra apporter à sa musique la maturité dont celle-ci a besoin.

Selon Youssou Ndour, l’attention qu’une oreille prête à une chanson n’excède pas 3’30. Au vu de son parcours, on peut accorder du crédit à cette vérité que des animateurs pro confirmeront. Si donc Papa Jimmy Mbaye comme il l’appelle réussit à bien normer le reum teum piteum, ce serait déjà parfait. La longueur des clips de l’héritier des « faramarènes » ne répond à aucun code musical connu.

C’est peut être du à sa générosité parce que nak il s’implique bien lors de ses prestations.

Wally B. Seck, une étoile filante ?

Rapprochons-nous un peu plus de notre sujet. J’ai évoqué une comparaison à l’étoile filante que wikipedia définit comme un phénomène lumineux qui accompagne l’entrée dans l’atmosphère d’un corps (météoroïde). Il correspond à un petit corps circulant dans l’espace à des vitesses de l’ordre de 70 km/s.

En si peu de temps et en si peu de choses, il est devenu l’idole attitré de toute sa génération. La sienne, Kaar Machallah ! Ce n’est pas en soi une chose surprenante au Sénégal. Beaucoup d’artistes ont pu grâce à un single « industriel », trottiner en hit des parades. Et seulement le temps d’une rosée, la chanson permettra aux plus réalistes d’amasser de quoi survivre. Avant que les profondeurs ne les aspirent.

Sans en avoir eu l’expérience, on peut aisément deviner la difficulté. Pour un people illuminé de paillettes, vivre sous les projecteurs, à travers podiums et sous les hourra du public peut friser l’hystérie. C’est un poids lourd à porter pour un être humain et je comprends qu’on en arrive à péter les plombs.

Pour nous autres donc, la traversée d’une l’étoile filante est un moment de vœu. Pour lui et ses fans, l’espoir que sa carrière artistique dure le plus longtemps possible se doit d’être exaucé. L’espoir qu’il aille chercher au fond de ses tripes, toute l’énergie nécessaire pour tenir le coup.

Vie publique, vie privée

Au delà de sa musique, il me semble important que Wally B. Seck accorde une attention plus particulière à sa vie, une vie de people faite d’opportunités et de contraintes. C’est le cas avec la réponse qu’il nous a servi à propos de la polémique sur ce sac jugé féminin. Goss bi boudone amna koukoy wakh deug, yéneu yi dousi ague. 

Peut être que Wally B. Seck a besoin de l’appui, des conseils et orientations de son entourage. Peut être qu’il pourrait trouver dans son cercle les ressorts qui l’aiderait à se maintenir. Qui sait?

Lorsque dans notre vie sociale, on donne une place importante aux domou nidiaye ou domou badiène, aux cousins et cousines donc, c’est pour qu’à proximité, on ait des membres de sa famille qui avec un certain recul nous renseignent sur nous-mêmes. Ils peuvent avec la liberté que l’ordre social lui reconnait nous dire ce qui cloche.

C’est une belle invention parce qu’il est rare que nos célébrités aient dans leur entourage des personnes qui leur disent la vérité dans le blanc des yeux. Déjà que personne n’aime qu’on lui renvoie la laideur de nos actes motakh wolof ndiaye nane sa « khétou guémégn sa domou ndaye molakoy wakh »

Cela devient cependant difficile si les amis et conseillers voient considèrent comme une source de revenues et c’est pas très éloigné des qualificatifs de khalé carte gab qu’on lui colle.

Mon oncle Massamba disait que saloum saloum boulané falay wakhal rek, boba wakhaloula dé, bopam lay wakhal et donc certains « conseils avisés » peuvent ne pas être très éloignés des idées que vous souhaitez entendre, par peur que privilèges et faveurs se perdent.

Alaaji Abdulaay

Blogueur citoyen

Vous exprimer sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discutez avec nous
Besoin d'aide ?
Scan the code
Bonjour 👋
Dites-nous comment nous pouvons vous aider !